• Csilla Nicot

Mon Pourquoi pour cette cause, c'était l'été 91

C’était l’été 1991 j’avais 12 ans et c’est l’été de ma venue en France pour rejoindre maman. Avec mon oncle et mon cousin qui a 6 ans à l’époque nous avions pris la route par la Roumanie car avec mon faux passeport ont passent plus facilement les frontières là-bas …

Arrivés en Yougoslavie de l’époque, magnifie pays, c’est juste avant la guerre, aujourd’hui c’est la Croatie, après mult aventures on fait une pause à Zagreb , ouhaaaaaou ville superbe, puis la côte Adriatique….. les palmiers et les voitures décapotables du jamais vue ….

Mais notre faux passeport offert par mon père (oui j’ai une famille un peux ''outsider'' mais pour des gens qui on connut l’oppression communiste c’était la base). On passe facilement la frontière avec les yougo mais pas du tout avec les italiens, non eux ils doutent de mon passeport et donc notre avancée vers l’ouest s’arrête net. On est gentiment renvoyés vers la Yougoslavie. Le comportement de ces italiens à l’époque explique aussi pourquoi je les aime tant, qu’ils restent mes préférés encore aujourd’hui.

Que faire ? mon oncle qui est un homme plein de ressources envisage un deuxième passage à une autre poste de frontière mais même topo, on passe avec les yougo et les italiens nous renvoient à nouveau …..

La troisième est la bonne pour mon oncle, toujours positif mais là je suis cachée à l'arrière, sous des couvertures

Encore une fois ça passe chez les yougo mais les italiens qui depuis se passent l’info que la voiture immatriculée France avec deux enfants est assez louche. Ils arrêtent la voiture, ouvrent la porte arrière, me choppent la cheville en disant « eh bambiniiiii »

plus tard nous relâchent et nous offrent du Panettonne et du coca ……

surréaliste vous dite ? oui mais vrai …

et bien sûr on est renvoyés à nouveau au point de départ.

Mon oncle nous trouve un motel familial avec des bungalows près de la frontière pas loin d’une route très fréquentée, c’est un endroit très sympa avec un aire de jeux et un restaurant et il paye une semaine en demie pension pour mon cousin et moi, le temps pour lui de venir en France « trouver des papiers » lui a déjà la nationalité française et vie là depuis 1977.

Je passe la semaine la plus longue de ma vie à attendre et veiller sur mon cousin, on discute il est bavarde heureusement, on va tous les matins prendre le petits déjeuner au restaurant du motel. On n’a pas la télé, pas de jeux vidéo pas de bd …..donc on joue dans l’allée on observent les familles ‘’normaux’’ qui transitent.

Depuis le début, la jeune fille de ménage nous observe nous saluent mais on ne parle pas la même langue

et un jour elle vient vers moi et me montre un playboy

me fait signe de la suivre vers le parking des poids lourd …….

c’est là que tout bascule dans ma tête

un éclaire un instinct de survie tellement puissant que ça fait l’effet d’un tsunami dans ma tête dans mon corps, je la repousse et lui fait signe de ne plus jamais oser même nous regarder, ma peur s’est transformée en une puissante défense de nous deux .

Je ne comprenais pas mais, je sentais que ce n’était pas bon.

J’ai eu une enfance très heureuse, très aimée le seul ennemi c’était le KGB local je n’étais pas du tout éveillée à ces dangers, grandie à la campagne. Cet été je n’étais même pas formée mon corps de petit fille en salopette en jean n’était pas du tout une provocation et pourtant …..

Cette étincelle nous a sauvé la vie cette été là, et avec le recul je me pose la question : mais combien d’enfants n’ont pas cette étincelle pour se défendre ….. ?

Voilà mon Pourquoi,

voilà pourquoi je m’engage corps-âme et cœur dans la protection de l’enfance.

J’ai eu de la chance et ça plusieurs fois dans ma vie alors c’est ma façon de remercier qui veut là-haut pour l’étincelle pour cet instinct de survie.

On me pose la question souvent si j’étais victime enfant pour m’engager aujourd’hui ?

Non pas victime mais une sacrée chanceuse et qui veut juste passer son étincelle.


109 vues
Le Festival des Enfants
Sep 25, 2021, 9:00 AM
Annecy
Un rendez-vous familial inoubliable au cœur de la petite Venise des Alpes !
  • Facebook Festival des Enfants
  • Instagram Festival des Enfants
  • LinkedIn Festival des Enfants
  • Twitter Festival des Enfants

© 2020 by Association Festival Des Enfants.