• Csilla Nicot

Le droit des enfants, et le devoir de l'État

Mis à jour : mai 27

Un peu d’histoire…

Le mot enfant nous vient du latin "infans" qui signifie : "celui qui ne parle pas". On voit déjà se refléter dans cette origine du mot une conception bien particulière de l'enfant : "soit sage et tais toi !".

Ainsi, les pères gaulois avaient droit de vie et de mort sur les enfants.

1679 : Le Parlement anglais adopte la loi de l'Habeas Corpus (ton corps t'appartient) limitant la détention provisoire arbitraire. Elle protège l’individu contre les arrêts arbitraires, c’est un début.

Aujourd’hui le thème « ton corps t’appartient » est utilisé dans de nombreux ateliers préventifs.

1874 : En France, une loi réduit la durée du travail des femmes et des enfants. Les ateliers de manufacture ne peuvent plus embaucher d'enfants de moins de 12 ans. La journée de travail des enfants de 10/12 ans ne peut dépasser 6 heures et 12 heures pour les enfants de plus de 12 ans.

1978 : "« Les luttes sont quotidiennes. Depuis la discussion serrée qui va régler un conflit entre un jeune et un adulte jusqu'aux actions de tout un peuple pour sortir de la famine : tout bouge. »

C'est ainsi qu'une commission voit le jour à l'ONU (Organisation des Nations Unies) en 1978. Elle va travailler sur une déclaration solennelle concernant les droits de l'enfant. Il faudra attendre 11 ans pour que la Convention Internationale des Droits de l'Enfant voit enfin le jour le 20 novembre 1989 !"

"Le grand livre des droits de l'enfant" de Alain SERRES

1989 : Adoption à l'ONU de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant. Elle comporte 54 articles. Son préambule insiste sur la nécessité d'accorder une protection spéciale à l'enfant.

2019 : Le 20 novembre, la Convention Internationale relative aux droits de l'enfant fête son 30ème anniversaire.

Je me suis donc "amusée" à étudier la Convention Internationale des Droits de l'Enfant et sur les 54 Articles la quasi-totalité commence par ces termes :

  • Les États parties s'engagent

  • Les États parties veillent

  • Les États parties assurent 

  • Les États parties reconnaissent 

  • Les États parties garantissent

  • ...

Je partage l’inquiétude des spécialistes de la protection de l’enfance et de nombreuses associations pour qui le "dé-confinement" sera une période délicate.

Il faudra bien mesurer l’étendu des dégâts et les catastrophes de la maltraitance infantile de ces dernières semaines afin de mettre l’État face à ses responsabilités et son engagement.

Le 119 est saturé, voilà le constat qui fait froid dans le dos.


Convention Internationale des Droits de
Download • 191KB

Si vous entendez votre descendance dire "Je m’ennuie", donnez lui la convention avec le texte adapté aux enfants !


Vous pouvez également lire la version officielle de la convention ici.


Et pour finir un peu de lecture :

  • Janusz Korczak ou le combat d’une vie pour les droits de l’enfant.

Pour célébrer ce trentième anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, nous rendons hommage à l’un de ses inspirateurs, le polonais Janusz Korczak.


Fabienne -Agnès Levine, psychopédagogue, retrace la vie de Janusz Korczak, ses combats, son courage pour défendre la cause des enfants.

« Il était une fois, en Pologne, il n’y a pas si longtemps, un vieux monsieur qui a préféré mourir avec les enfants dont il avait la responsabilité plutôt qu’être le témoin impuissant de leur déportation ».

Lire l'article complet ici.

Le Festival des Enfants
Sep 25, 2021, 9:00 AM
Annecy
Un rendez-vous familial inoubliable au cœur de la petite Venise des Alpes !
  • Facebook Festival des Enfants
  • Instagram Festival des Enfants
  • LinkedIn Festival des Enfants
  • Twitter Festival des Enfants

© 2020 by Association Festival Des Enfants.